Décès de Patrick Musimu

romain's picture

Bonjour à tous,

Très triste nouvelle, ce Jeudi 21 juillet, Patrick Musimu est décèdé lors d'un entrainement (seul) dans sa piscine privé.

RTL: "L'apnéiste belge Patrick Musimu est décédé jeudi après-midi d'un accident dans sa piscine à Watermael-Boitsfort (Région bruxelloise), ont confirmé vendredi des sources policière et judiciaire. La police a découvert son corps inanimé jeudi vers 13H40. Selon le site rtlinfo.be, Patrick Musimu est décédé dans sa piscine à la fin d'un entraînement.

Le sportif, né à Kinshasa en 1970, a fait un malaise et s'est noyé. Le plongeur belge était le premier homme à être descendu à plus de 200 mètres de profondeur en apnée en atteignant les 209,60 mètres, en "No Limit", lors d'un entraînement en juin 2005 à Hurghada, en Egypte. Il avait découvert la plongée sur le tard à la suite d'un reportage télévisé. Après quelques mois d'initiation, le licencié en kinésithérapie battait déja deux records du monde, en Belgique, lors d'une Coupe du Monde d'apnée: le 65 m en immersion libre et celui du 63 m à poids constant. En avril 2002, il détrônait le célèbre Italien Umberto Pelizzari, champion du monde en titre, en descendant à 87 m en poids constant pour établir quelques mois plus tard le record du monde en poids variable à 120 mètres. Patrick Musimu avait mis au point une technique consistant à remplir ses cavités nasale et sinusale d'eau de mer, comblant le vide normalement occupé par l'air ce qui lui permettait de ne plus devoir compenser la différence de pression en cours de plongée. Patrick Musimu laisse derrière lui une petite fille de sept ans ainsi que son épouse. "

En 2004 - avant d'être l'apnéiste le plus profond du monde - Patrick s'était essayé au HSA. Les pionniers du BUWH l'avait ensuite suivi dans un cycle de formations passionantes à l'apnée. Au fil des démonstrations nous étions régulièrement invités avec Patrick à présenter nos activités respectives. Certain d'entre vous l'on connu au B.U.W.H. ou il était déja venu encadrer plusieurs entrainements d'apnée.

Nous sommes profondément touchés par sa disparition qui nous semble toujours impossible à accepter tant Patrick rayonnait de vie, de confiance calme, de détermination et de volonté. Nous pensons très fort à ses proches.

Bien à vous.

Valérian et Romain